coût d'un bulletin de paie

Quel est le coût d’un bulletin de paie ?

Comme toute entreprise qui emploie du personnel, vous êtes confronté à la question du coût d’un bulletin de paie. Document obligatoire dont l’absence entraîne une amende de 450 € par fiche de paie, le bulletin de paie doit en plus comporter un certain nombre de mentions légales et afficher des taux de cotisation à jour de la législation. Pour délivrer des bulletins de paie à vos salariés dans le strict respect de la réglementation et manager sereinement vos équipes, vous pouvez opter pour les avantages de l’externalisation de la paie auprès d’un prestataire indépendant comme Paye Pro CBF ou bien recruter en interne du personnel qualifié pour la tâche.

Mais que choisir entre ces deux options ? Laquelle convient le mieux à votre structure ? Voici quelques conseils de Paye Pro CBF, cabinet de gestion de paie indépendant, pour vous aider dans votre réflexion.

Que doit comporter un bulletin de paie ?

Attestant de la rémunération versée à l’employé, le bulletin de paie comporte certaines mentions obligatoires comme :

  • le salaire net
  • le salaire imposable
  • les cotisations sociales
  • etc.

Il doit tenir compte du calcul des congés payés, du maintien du salaire en cas d’arrêt maladie du salarié, respecter les conventions collectives, etc.

Les prestations liées à la gestion des paies

Gérer les paies d’une entreprise ne se limite pas à l’édition et à la distribution des bulletins de paie. Des démarches administratives complémentaires essentielles peuvent également être rattachées à cette fonction :

  • déclaration sociale nominative (DSN)
  • accompagnement et préparation d’un contrôle URSSAF 
  • paramétrage du logiciel de paie
  • rédaction des contrats de travail
  • etc.

Externalisation de la paie : coût d’un bulletin de paie autour de 30 €

En choisissant d’externaliser la paie, le coût d’un bulletin de paie s’élève à peu près à 30 €.  Vous pouvez alors vous tourner vers :

  • un expert-comptable proposant la gestion de la paie
  • un cabinet d’externalisation de la paie indépendant, spécialisé en gestion de paie

Avec l’aide d’un professionnel de la paie, vous avez la garantie que vos fiches de paie sont en conformité vis-à-vis de la loi. De plus, vous pouvez bénéficier d’un conseil fiscal vous faisant profiter des exonérations d’actualité qui vous concernent et vous permettant d’optimiser votre gestion de paie.

Les critères qui fixent les tarifs

Il faut savoir que le tarif d’un bulletin de salaire varie selon le secteur d’activité de l’entreprise. En effet, il existe différentes conventions collectives avec des spécificités propres. Le bulletin de paie doit ainsi être conforme à ce que prévoit la convention de laquelle dépend l’entreprise. Les modes de calcul peuvent être différents pour un employé rattaché à la CCN Propreté et pour un employé dépendant de la CCN HCR (Hôtels-Cafés-Restaurants). 

Selon le nombre de fiches de paie à établir, le tarif peut augmenter. Une réduction sur le tarif de base peut s’observer si le volume de fiche de paie est élevé, mais cela dépend du prestataire. 

Les prestations complémentaires au bulletin de paie

Les tarifs sont fixés librement par chaque prestataire ou cabinet indépendant, qui peut ajouter d’autres prestations au seul bulletin de paie. Il peut par exemple ajouter à la réalisation du bulletin de salaire, l’établissement des déclarations sociales (DSN), les déclarations fiscales comme le PAS ou Prélèvement à la Source, la tenue du Registre du Personnel, inclure du conseil fiscal ou juridique, ou encore des missions de télésecrétariat.

Coût d’un bulletin de paie : 25 € chez Paye Pro CBF

Chez Paye Pro CBF, nous proposons un tarif unique de 25 € par bulletin de paie. Ce forfait inclut l’attestation de salaire et le versement des charges sociales. Nous proposons en option une assistance en matière de droit social pour notre clientèle : accompagnement sur les contrats, conseil en droit du travail, conseil RH et recrutement, etc.

Contactez-nous pour trouver ensemble la meilleure offre pour votre besoin.

Recruter en interne : quel est le coût d’un bulletin de paie ?

Une entreprise peut choisir de traiter son processus de paie en interne. Cependant, cela implique :

  • le recrutement d’un salarié : l’entreprise prend en charge sa rémunération assortie des cotisations patronales (charges sociales, charges patronales)
  • les frais de la formation de l’employé
  • l’achat du matériel de bureau pour ce nouveau salarié : bureau, ordinateur, etc.
  • l’achat de la licence d’un logiciel de paie qu’il faut au préalable choisir : SAGE, CEGID, par exemple. Les coûts des maintenances et mises à jour de ces outils seront aussi au compte de la société. 

Externaliser ses bulletins de paie ou recruter en interne : comment choisir ?

L’embauche d’un gestionnaire de paie devient plus avantageux que l’externalisation à partir d’une centaine de salariés. Pour les entreprises de moins de 100 salariés désirant externaliser la gestion de la paie pour optimiser leur budget et réduire les risques de procédures litigieuses aux Prud’hommes, vous pouvez prendre contact avec Paye Pro CBF où que vous siégiez, en  Essonne (91) ou partout ailleurs en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.