frais professionnels

Frais professionnels liés au télétravail : réduction d’impôts et prise en charge employeur

La question des frais professionnels liés au télétravail bousculent nos habitudes, et avec les déclarations de revenus 2020 qui doivent parvenir au Trésor Public avant la mi-juin, vous vous posez forcément des questions sur les frais que vous devez déclarer. En effet, leur prise en charge employeurs n’a pas fait l’objet d’un dispositif identique et harmonisé sur l’ensemble du territoire français. Entre les allocations forfaitaires, les remboursements sur justificatif, les prêts et achats de matériel… 

Paye Pro CBF fait le point sur le télétravail, les frais professionnels, les déclarations aux impôts et les prises en charge employeur.

La participation hétérogène des employeurs aux frais professionnels liés au télétravail

Surplus de consommation en chauffage, factures de téléphone, ou achat de fournitures de bureau… Les employeurs ont obligation de participer aux frais professionnels engagés par les salariés au titre du télétravail. Pourtant, 68 % des entreprises françaises n’ont pas versé un euro à leurs salariés depuis le premier confinement de mars 2020. En cause ? Une information imprécise de la part du gouvernement donnée par les ordonnances Macron de 2017 ou l’Accord National Interprofessionnel (ANI). Si l’obligation d’indemniser le travail à distance est rappelée, pour autant, le type de frais et l’évaluation de leur montant n’est pas indiqué.

Les prises en charge employeur : de l’indemnité forfaitaire aux remboursements sur justificatifs

Parmi les entreprises qui ont mis en place le remboursement des frais professionnels liés au télétravail, toutes n’ont pas choisi les mêmes modalités :

  • 28 % d’entre elles versent une indemnité forfaitaire mensuelle
  • 4 % optent pour un remboursement des frais réels sur présentation des factures

Quant aux montants, ils vont de 30 à 200 € par mois, chaque employeur utilisant une grille de calcul qui lui est propre.

L’utilisation du matériel personnel

Ordinateur personnel, smartphone, imprimantes et consommables : nombreux sont les travailleurs qui utilisent leur matériel personnel pendant le travail à distance. En effet, la réglementation indique que les salariés peuvent recourir de manière exceptionnelle à leurs outils personnels ou régulièrement, si aucun équipement nomade n’est fourni par l’entreprise.

Déclaration de revenus : quels frais professionnels liés au télétravail faut-il déclarer et comment ?

Comme il existe de multiples manières pour les employeurs de prendre en charge les frais liés à la Covid-19 et au télétravail, il existe plusieurs façons de renseigner votre déclaration de revenus 2020. Retrouvez en détail toutes ces informations sur la déclaration des frais professionnels et du télétravail sur le site officiel des Impôts.

Cas 1 : Vous n’avez pas perçu d’indemnisation de votre employeur

Vous pouvez alors déclarer vos frais réels à hauteur de 2,5 € par jour de télétravail, soit 50 € par mois. Si le calcul est en votre faveur, vous pouvez opter sur une déclaration du montant exact. Dans tous les cas, vous devez pouvoir fournir les justificatifs de vos dépenses. Il vous reste également la possibilité de ne pas déduire vos frais liés au télétravail. Dans ce cas-là, vous profiterez automatiquement d’un abattement de 10 % de vos traitements et salaires.

Cas 2 : Vous avez perçu une indemnisation de votre employeur

Si vous n’optez pas pour les frais réels, vous ne devez pas déclarer l’allocation versée par votre employeur, qui est exonérée d’impôt sur le revenu. Vous pourrez bénéficier de l’abattement de 10 %. À l’inverse, si vous choisissez les frais réels, vous ne pourrez pas déduire les frais professionnels liés au travail à distance, sauf si le montant engagé est supérieur à l’allocation versée par votre employeur. Dans ce cas, vous devez déclarer l’indemnisation employeur et le supplément de frais à votre charge.

Vous souhaitez être conseillé pour votre déclaration de revenus 2020 ? Paye Pro CBF vous apporte ses conseils et son assistance. Contactez-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *